Favorise un sommeil profond et récupérateur. Diminue la sécrétion du cortisol.

 

GABA

L’acide γ-aminobutyrique ou en abrégé GABA, est le principal neurotransmetteur inhibiteur du système nerveux central chez les mammifères. C’est un neuromodulateur[] qui est reconnu comme étant inhibiteur à l’âge adulte. Il joue un rôle important chez l’adulte en empêchant l’excitation prolongée des neurones. Il possède par ailleurs un rôle neurotrophique, c’est-à-dire qu’il favorise la croissance de certains neurones.

Les effets inhibiteurs du GABA servent à contrebalancer les effets excitateurs du glutamate. Un déséquilibre entre ces deux neuromédiateurs est impliqué dans l’épilepsie ou l’ischémie cérébrale.

Le GABA serait impliqué dans au moins 30 % des synapses du cerveau.

Le GABA, diminue l’anxiété, améliore l’humeur et facilite l’atteinte d’un sommeil profond

Le GABA peut être une alternative intéressante pour les gens qui veulent contrôler  une anxiété légère sans avoir recours à la médication  (benzodiazépines).

Les crises d’anxiété peuvent être marquées par les symptômes suivants :

  • Tremblement, secousses musculaires ou frissons
  • Serrements à la gorge ou à la poitrine
  • Essoufflement ou rythme cardiaque rapide
  • Vertiges ou étourdissements
  • Mains qui transpirent ou moites et froides
  • Réflexe de Moro prononcé
  • Tension et douleurs aux muscles (myalgies)
  • Fatigue
  • Troubles du sommeil, comme incapacité de s’endormir ou de rester endormi, réveil au petit matin ou sommeil agité et insatisfaisant.

L-Théanine

La L-théanine est un acide aminé naturellement présent dans le thé vert, aux propriétés calmantes et relaxantes, qui contribue à réguler les taux de dopamine, de GABA et de sérotonine.

Valériane

Plante largement reconnue pour ses propriétés somnifères, la valériane calme le système nerveux en général. Elle est également efficace contre les maux de tête, les troubles digestifs et autres problèmes dus à la tension nerveuse ou au stress. Elle atténue aussi les spasmes et les convulsions. La valériane a l’avantage de ne pas prolonger son effet le lendemain comme certains somnifères.

Passiflore

Traditionnellement utilisée pour ses vertus relaxantes, apaisantes et décontractantes. Elle a des effets bénéfiques reconnus sur la nervosité et sur les troubles du sommeil. La Passiflore est bien tolérée, et permet de retrouver un sommeil réparateur et favorise la détente musculaire.

Houblon

Diminue les troubles du sommeil, anxiété et agitation nerveuse. La Commission E et l’ESCOP ont approuvé l’usage des strobiles de houblon pour combattre l’agitation, l’anxiété et les troubles du sommeil.

Scutelaire

Calmante, sédative et anxiolytique.

Camomille

Diminue agitation et insomnie nerveuse. L’Organisation mondiale de la Santé reconnaît l’usage de la camomille pour soulager l’agitation nerveuse, de même que l’insomnie mineure qui l’accompagne souvent.

Mélatonine

La mélatonine est une hormone produite par la glande pinéale (également appelée épiphyse). La sécrétion de mélatonine est inhibée en présence de lumière et stimulée lorsqu’il fait sombre. Le maximum de production est atteint de 2 h à 5 h du matin, d’où les noms d’hormone du sommeil ou d’hormone de l’obscurité. Par l’intermédiaire de la mélatonine, la glande pinéale informe le cerveau sur les durées relatives des heures d’obscurité et d’éclairage sur une période de 24 h (cycle journalier), mais aussi pendant toute l’année (cycle saisonnier). En secrétant de la mélatonine, la glane pinéale « dit » au cerveau qu’il fait sombre et que c’est le bon moment pour dormir.

La mélatonine synchronise notre horloge biologique et dicte les changements dans notre activité métabolique. De plus, la mélatonine exerce un effet antistress, facilite la récupération nocturne, stimule le système immunitaire et protège l’organisme contre les radicaux libres par son action antioxydante. Un dérèglement dans la production de mélatonine peut provoquer des troubles du sommeil, des sensations de léthargie et des troubles de l’humeur. Avec l’âge, la production de mélatonine décroît fortement. La quantité totale de mélatonine diminue sensiblement, et le cycle jour/nuit devient moins contrasté. Ces insuffisances causent l’insomnie, et il faut recharger l’organisme en mélatonine pour retrouver un sommeil de qualité.

Biglycinate de magnésium

Intervenant dans plus de 300 réactions enzymatiques, le magnésium est un minéral indispensable à l’équilibre physiologique et émotionnel. Les apports nécessaires varient très fortement d’un individu à l’autre et sont largement influencés par le mode de vie, l’activité physique et… le niveau de stress ! En effet, un niveau de stress important peut conduire à des pertes quotidiennes de l’ordre de 200 mg / jour, alors que les apports quotidiens de notre alimentation sont généralement déjà déficitaires…

Or une carence marquée en magnésium peut avoir des conséquences très négatives, parmi lesquelles : dépression et angoisse, hyperactivité, hypersensibilité allergique, diabètes, spasmes musculaires, tremblements, crampes, troubles cardio-vasculaires, pression artérielle élevée et ostéoporose…

De plus, la carence en magnésium, qui peut être une conséquence directe du niveau de stress, a malheureusement pour conséquence propre de diminuer encore notre résistance au stress et conduit à un état général de nervosité, anxiété et dépression !

La teneur en magnésium élémentaire varie considérablement selon les sels et n’est pas toujours spécifiée. Cependant le magnésium que renferment ces sels n’est pas toujours très assimilable par l’organisme. Ainsi l’oxyde de magnésium a une teneur de 60% en Mg élémentaire mais présente une biodisponibilité très médiocre. Moins un sel de magnésium est assimilable, moins il sera utilisé par l’organisme et plus l’effet laxatif sera important. A moins de rechercher cet effet, on écartera le sulfate de magnésium qui possède l’effet laxatif le plus violent.

Dans une étude réalisée sur des volontaires avec 11 sels de magnésium différents, les plus laxatifs étaient le sulfate (96%) devant le lactate (32%) et 20% pour le phosphate. Le sel le mieux toléré était le glycérophosphate de magnésium avec un résultat identique au placébo.

Si l’on désire combler ou prévenir une carence en magnésium, il faut privilégier une forme possédant une bonne biodisponibilité et une bonne solubilité que l’on pourra utiliser sur de longues périodes (3 mois) .Deux formes de magnésium peuvent être retenues : le glycérophosphate et le biglycinate de magnésium. Une mention spéciale pour le biglycinate , une forme dans laquelle le magnésium est lié à un acide aminé . Cette forme de chélation améliore sensiblement la biodisponibilité du magnésium.

Vit-B-6 (p-5-p)

La vitamine B6 (la pyridoxine) aide au métabolisme des acides aminés et des glucides et elle aide à garder le système nerveux en santé. Elle participe à la synthèse des globules rouges et peut soulager les symptômes de l’anxiété et de la dépression. La vitamine B6 favorise la santé du système cardiovasculaire en réduisant les taux d’homocystéine dans le sang et peut aider à réduire les symptômes prémenstruels (SPM). De plus, elle aide à réduire la douleur et l’inflammation associées au syndrome du tunnel carpien.

La forme pyridoxal -5-phosphate (p-5-p) est la forme biologiquement active la plus absorbable par l’organisme humain.

  • Produit principal :44,99 $
  • Produits additionnels :0,00 $
  • TOTAL :44,99 $
Produit ajouté avec succès !